Hutan, 20 ans au service des Orang-outans !

L’ONG internationale Hutan fête ses 20 ans d’activités à Bornéo. Ils ont été à l’origine d’actions innovantes et pérennes en faveur des populations d’Orangs-Outans dans le Kinabatangan. Univet nature est fier d’avoir soutenu Hutan dans leurs travaux et leurs initiatives. RDV est pris en avril 2019 pour une rencontre privilégiée en France avec Marc Ancrenaz son directeur.

Retour dans leur rapport d’activité sur ces 20 ans :

Report-Hutan-2018

Les vétérinaires en colère contre le ministère de l’écologie suite à la fermeture du centre régional de sauvegarde de la faune sauvage de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Ce centre basé à Buoux dans le Vaucluse accueillait chaque année près de 1500 oiseaux et des petits mammifères, tels que les écureuils et les Hérissons, et il fermera ces portes en février. Propriété du PNR Luberon et géré par la LPO PACA, cet établissement avait acquis un très grand professionnalisme en lien avec un réseau de vétérinaires. Univet nature est un partenaire technique et financier de ce centre.

Les responsables du centre jettent l’éponge car en effet la faune sauvage est sous la responsabilité des pouvoirs publics, mais la prise en charge effective des animaux en détresse est assumée par un réseau d’une centaine de bénévoles et de deux salariées de la LPO PACA ainsi que par un réseau de vétérinaires bénévoles. Le financement de l’état pour ce centre était dérisoire (7% par an) et non garanti en 2019.

Univet nature regrette une fois de plus le manque de considération à l’égard des animaux en détresse qui sont impactés par les activités humaines : les collisions avec les véhicules ou les baies vitrées, les dénichages, les empoisonnements, les tirs illégaux, etc.

Après plus de 20 ans d’existence, ce centre de sauvegarde avait permis à des milliers d’animaux sauvages de retrouver la nature. Malgré le dévouement de centaines de bénévoles et de vétérinaires cette aventure humaine et écologique s’arrête. Les vétérinaires interpelleront les pouvoirs publics sur ce scandale écologique.

Lire l’article d’actualité de la LPO Provence-Alpes-Côte d’Azur

Bilan de l’association ADAFAM pour 2018

Nouvelle engouement pour la forêt d’Ambodriana à Madagascar. Découvrez le bilan de l’association ADAFAM pour 2018 partenaire d’UNIVET NATURE.

Les actions engagées par l’ADAFAM pour protéger la biodiversité suscitent un vrai engouement auprès des jeunes adultes qui y voient une possibilité d’un avenir différent. On ne peut que se
réjouir de l’influence dynamisante d’ADAFAM sur la communauté du village de Manompana.

Retour en images sur le travail réalisé en 2018.

Bulletin ADAFAM 2018

Quelles différences entre une forêt primaire et une forêt secondaire ?

Explications du botaniste Francis Hallé.

La forêt primaire. Une expression connue et employée par bon nombre de nos contemporains. Mais qu’est-ce donc au juste ? Comment reconnaître une forêt primaire des forêts qui n’en sont pas ?

Francis Hallé est l’un des meilleurs spécialistes des forêts tropicales. Co-inventeur du « radeau des cimes », une structure gonflable qui se pose sur la canopée, il a étudié la biodiversité des forêts équatoriales. Au-delà de ces travaux de recherche sur la biologie végétale, c’est également un formidable pédagogue pour nous
permettre de comprendre les écosystèmes tropicaux. Ces ouvrages, ces mini-vidéos et son film sont les meilleurs moyens de s’initier rapidement à l’écologie végétale et animale des régions tropicales.

 

 

 

 

Pour commencer :
https://www.dahu.bio/base-de-connaissance/videos/foret-primaire-foret-secondaire-par-francis-halle

Les effectifs du gorille des montagnes augmentent…

Les effectifs du gorille des montagnes augmentent, un espoir pour la préservation de cette espèce selon l’UICN !

Les efforts de conservation apportent un nouvel espoir pour le gorille de montagne, selon la dernière mise à jour de la Liste Rouge de l’UICN des espèces menacées. Cette mise à jour de la Liste Rouge de l’UICN apporte également un espoir concernant le gorille des montagnes (Gorilla beringei beringei), dont le statut de conservation s’est amélioré de « En Danger Critique » à « En danger » grâce aux efforts de conservation concertés, par-delà les frontières nationales, et à l’engagement positif des communautés vivant autour de l’habitat des gorilles.

 

Le gorille des montagnes est l’une des deux sous-espèces de gorille oriental (Gorilla beringei). Celui-ci reste « En Danger Critique ». Des mesures conséquentes de conservation, y compris des patrouilles anti-braconnage et des interventions vétérinaires in-situ telles que l’élimination des pièges, ont contribué à la croissance des populations de gorilles des montagnes depuis leur précédente évaluation par la Liste Rouge de l’UICN, en 2008.

 

 

Alors que les populations de gorilles des montagnes n’étaient estimées qu’à environ 680 individus en 2008, les estimations de 2018 montrent qu’elles sont passées à plus de 1 000 individus, chiffre le plus élevé jamais enregistré pour la sous-espèce. La croissance des populations a été confirmée par des méthodes de comptage coordonnées et améliorées.

 

 

L’habitat des gorilles des montagnes est limité à des aires protégées couvrant environ 792 Km2 dans deux régions de la République démocratique du Congo, du Rwanda et de l’Ouganda: le massif des Virunga et la région de Bwindi-Sarambwe.

Les deux sites sont entourés de terres intensivement utilisées pour l’agriculture par une population humaine croissante. Les menaces pesant sur cette sous-espèce restent élevées et incluent notamment le braconnage, les troubles civils récurrents et les maladies introduites par l’homme, allant d’infections respiratoires au virus Ébola.

 

 

 

Heureuses nouvelles pour ce début d’année !

Sources : https://uicn.fr/liste-rouge-mondiale-le-rorqual-commun-et-le-gorille-des-montagnes-en-voie-de-recuperation/

Les oiseaux de Madagascar

Avec 297 espèces d’oiseaux observées sur l’île et un taux d’endémisme particulièrement important (33%), l’avifaune malgache reste un passage obligé pour les ornithologues. Les cortèges d’oiseaux les plus intéressants se situent sur la bande forestière le long des plus hauts reliefs du nord au sud (Cf liste des Zones importantes pour la Conservation des Oiseaux).

Les oiseaux se sont « réfugiés » dans les forêts les moins impactées par les coupes de bois et la culture sur brulis ; les parcs et les réserves sont les espaces où la faune est la plus facile à observer. Le braconnage des petits oiseaux est très courant.

Les falaises littorales sont intéressantes pour les espèces pélagiques.

Les zones humides concentrent de grands rassemblements d’oiseaux d’eau en hiver (Site Ramsar).

 

 

 

 

L’UICN considère que 30 espèces y sont menacées. En 1999, a été publié un rapport sur les zones d’importance pour la conservation des oiseaux à Madagascar (projet ZICOMA) qui identifiait les sites à enjeux… Suivi par d’autres rapports toujours plus alarmants sur la pérennité des peuplements de l’avifaune insulaire.

Sources web :
www.oiseaux.net/oiseaux/martin-pecheur.malgache.html

www.asity-madagascar.org

oiseaux.net

madagascar-vision.com

avibase.bsc-eoc.org

www.iucn.org

Univet Nature soutient le centre de sauvegarde de la faune sauvage de la LPO PACA

Depuis son ouverture officielle en 1996, le Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage de la LPO PACA répond à une demande sociale croissante en prenant en charge la faune sauvage en difficulté trouvée par des particuliers et en lui prodiguant les soins nécessaires à son retour en milieu naturel. Chaque année le centre accueille environ 1500 animaux. De par la vaste couverture géographique du Centre régional de sauvegarde de la faune sauvage, ces prises en charge sont rendues possibles grâce à la mise en place et à l’animation d’un réseau de vétérinaires et de transporteurs des animaux blessés.

Lire la suite

Le macaque à crête en danger critique d’extinction en Indonésie

L’association Regards d’Ailleurs mène des campagnes publiques de sensibilisation pour les communautés locales avec le soutien d’Univet Nature.

Lire la suite

Univet Nature présent au congrès des vétérinaires au Parc Chanot à Marseille

Univet Nature est présent au Congrès des vétérinaires au Parc Chanot à Marseille, organisé par l’Association Française des Vétérinaires pour Animaux de compagnie (AFVAC). Sur le stand Univet Nature en partenariat avec la LPO PACA nous présentons aux vétérinaires les activités courantes du Centre Régional de Sauvegarde de la Faune Sauvage de Buoux.

Lire la suite

7347 Tortues étoilées encore saisies par les douanes à Madagascar. Turtle Survival Alliance, la SOPTOM et Univet Nature se portent à leur secours

Les bateaux chinois attendaient les tortues au large mais des piroguiers les ont dénoncés. Ayant été prévenus de l’intervention de la police, ils ont abandonné leur triste butin.

Les membres de la SOPTOM se sont rendus le vendredi 6 novembre 2018 dans un petit village isolé dans la brousse près de Betioky (Sud de Madagascar). Les 7347 tortues avaient été collectées dans des sacs par des habitants de ce village. Elles étaient prêtes à être livrées en Chine par fret maritime.

Lire la suite