La soirée de l’espoir pour les animaux sauvages

Dans les pays anglo-saxons, la charité se manifeste par de traditionnels et prestigieux galas caritatifs pour venir en aide à de « grandes causes », la plupart du temps à vocation humanitaire. Univet Nature souhaite élever la protection de la faune sauvage au rang de « grande cause » et nous organiserons cette année l’une des rares soirées de générosité France à destination de la protection de la nature. Nous ne savons pas si cette initiative suscitera l’attention de généreux donateurs. Nous ne savons pas si nous serons en mesure de nous réunir en septembre prochain. Nous ne savons pas non plus combien nous pourrons collecter de fonds pour les ONG que nous soutenons. Mais nous savons que des hommes et des femmes de terrains œuvrent chaque jour pour une planète meilleure, et ceux sont ces acteurs que nous souhaitons valoriser lors de cette soirée de levée de dons. Nous irons jusqu’au terme de ce projet : https://gala-univet.fr/#intro

Lire la suite

Des corridors environnementaux pour les oiseaux autour du lac d’Ichkeul en Tunisie

Réduire la fragmentation des habitats naturels en rétablissant des connexions entre les écosystèmes fragmentés voici le pari de CAPTE (Collectif d’Acteurs pour la Plantation et la Transition Environnementale) et de ses nombreux partenaires autour du lac d’Ichkeul (Tunisie).

Lire la suite

Vivre !

Voici la problématique quotidienne pour les animaux dans la nature à chaque instant. Vivre ou survivre. Trouver un gîte pour la nuit. Trouver à manger. Ne pas être mangé. Protéger leurs petits. Résister à la pression permanente des hommes. Un animal sur quatre a déjà été détruit par nos activités humaines en moins de 50 ans. La longue décroissance des effectifs des animaux sauvages semble inéluctable. Notre responsabilité collective et individuelle dans ce fiasco écologique est incontournable.

Lire la suite

Restauration des plages de la Réunion pour accueillir des pontes de Tortues marines

La situation est particulièrement critique pour les tortues marines qui se reproduisent à La Réunion. Autrefois, c’était un important site de ponte des tortues vertes (Chelonia mydas), mais l’île n’accueille plus que deux femelles en ponte régulièrement aujourd’hui ! Ce déclin fait notamment suite à des décennies de prélèvement de tortues pour l’alimentation des navigateurs sur la route des Indes. A cela s’ajoute l’augmentation plus contemporaine des menaces : urbanisation du littoral, éclairage des fronts de mer, introduction d’espèces invasives, fréquentation nautique. Le littoral est fragile et il a subi d’importantes modifications avec la quasi-disparition de sa végétation endémique et indigène en domaine littoral. Dans ce contexte les cohortes végétales attractives pour les tortues marines ont pratiquement disparu de nos littoraux.

Lire la suite

Rencontre avec François Moutou

Docteur vétérinaire, François Moutou est épidémiologiste. Il travaille sur diverses maladies communes à l’homme et aux animaux pour mieux les comprendre et les prévenir. C’est également un naturaliste de terrain, spécialiste des mammifères. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’écologie de la faune sauvage (1).

Lire la suite

Améliorer la coexistence humains-tigres en périphérie du Parc National de Bardia au Népal

Awely est une ONG qui place l’humain au cœur de ses actions. Pour cela elle mène des actions pour résoudre les problèmes dans leur ensemble. Leurs solutions sont viables tant pour les hommes que pour les animaux. 

Lire la suite

Je prends soin de mon animal, tout en protégeant la nature

Pendant que l’humanité martyrise les animaux sauvages, elle n’a jamais autant soigné et choyé ses animaux dits « de compagnie », au premier rang desquels les chiens et les chats, devenus des membres à part entière de la famille.

La crise de la biodiversité s’installe dans nos consciences comme un évènement dramatique et inéluctable. Un million d’espèces sauvages sont menacées d’extinction. Plus d’un milliard d’animaux endémiques ont péri dans les récents incendies australiens. L’Amazonie est ravagée par des bandits. La COVID-19 s’est très probablement développée en lien avec cette crise de la biodiversité. De nombreux scientifiques dans le monde entier sont aujourd’hui d’accord sur le fait que santé humaine, santé animale et santé de l’environnement sont étroitement liées et interdépendantes (concept One Health = une seule santé).

Lire la suite

En 2021, donnons du temps à la nature ! Commandez notre calendrier 2021 en faveur des animaux sauvages.

JungleVet, boutique en ligne vétérinaire dévouée au bien-être et à la santé des animaux de compagnie, propose un superbe calendrier 2021 dédié à la beauté des animaux sauvages. L’intégralité des bénéfices sera reversée à Univet Nature. Junglevet.fr est un site mobilisé pour la protection de la nature qui soutient tous les jours nos actions. Nous nous félicitons de cette initiative et remercions chaleureusement le photographe Christian Boussu.

Lire la suite

Hommage à Romain Gary pour son livre : Les racines du ciel

Nous devons à Romain Gary le premier récit de militance écologique dans « Les racines du ciel » (1). Romain Gary est décédé le 2 décembre 1980 et nous voudrions ici évoquer sa mémoire et vous présenter la situation actuelle des éléphants. « Les racines du ciel » paru en 1956  a été récompensé du prix Goncourt.

Lire la suite

Ne vidons pas la planète des singes

Bientôt seul sur la planète des singes ?

Où commence et où se termine l’humanité ? Tous les anthropologues et généticiens ne s’accordent pas encore sur ce sujet. On pourrait par exemple s’entendre sur une définition qui n’inclurait que notre espèce Homo sapiens sapiens… Sauf que des gènes de Homo neanderthalensis sont à l’œuvre dans nos cellules. L’autre option que nous pourrions valider serait de considérer l’humanité pleinement aboutie lorsqu’elle deviendra la dernière espèce de primate présente sur la planète ! Nous en prenons le chemin pour le 22eme siècle. En effet, les grands primates sont nos plus proches parents. Nous ne « descendons » pas du singe, mais nous avons néanmoins 98% de gènes en commun avec le chimpanzé. Ils nous sont semblables dans les expressions, la gestuelle et les interactions entre individus. Notre « efficacité » et l’énergie que nous déployons pour éradiquer tous les autres singes de la planète est sans commune mesure. Comment en sommes-nous arrivés là ? En pillant les forêts, en braconnant, en introduisant nos maladies, en terrassant les sols pour y trouver des minerais, en guidant massivement des bovins, etc. Nous allons bientôt gagner ! Nous serons bientôt le seul primate sur terre. La victoire est au bout du fusil.

Lire la suite